Re-Naissance 2018

 

          Exposition 2018 du 28 avril au 6 mai : Re-Naissance

Chapelle du Collège DIDEROT à LANGRES

 

Invité d’Honneur: TONY

Hommages à : –  Yves BILLOTTE

                          –  Serge EMERY

                               -  Noël THOMANN

Participation d’une vingtaine d’artistes, peintres, sculpteurs, photographes, couturière,

 chapelière et graveurs,…

Intronisation Taste-Fromages le samedi 28 avril à 17h30

Dans la tête à sur la tête… comment naissent les chapeaux le 2 mai 2018 à 15h30

Conférence et visite sur «  l’hôtel d’Amboise » le 5 mai 2018 à 16h00

 

TONY

Tony, que vous évoque ce nom ?

 Cet artiste français, originaire de la Vienne, guidé par son instinct artistique, se mit à étudier la peinture à l’Académie Artistique de France. Il fut reçu avec les plus grands éloges, membre de l’ »Académie artistique des Arts, Sciences et Lettres » distinction la plus honorifique qu’un artiste puisse obtenir, il devient le plus jeune membre de cette académie. Il a obtenu les plus hautes distinctions lors de nombreux salons tant en France comme à l’étranger. Il est aussi l’ami des stars et des politiques. Ses sujets de prédilection sont les natures mortes qu’il maîtrise à la perfection, véritable créateur de choses simples, les fleurs et les fruits sont les éléments de base des ses compositions. Il aime également reproduire des tapisseries du XVème et XVIème siècle représentant des scènes de la vie courante.

                     DSCN4204  portrait Tony 001   citron (1024x969)

Yves BILLOTTE 

 

Yves BILLOTTE est né en 1922 dans la cité cheminote de Chalindrey. Sa passion pour la peinture a commencé à l’école avec les cours de dessin. Son art est reconnu dans la Haute-Marne et il obtient en 1973 le prix de la ville de Chalindrey.

IMG_0194 (1024x678)   Photo 341 (2)    IMG_0202 (1024x768)

 

Serge EMERY

Né en 1939, il était  un autodidacte  passionné par le dessin puis la peinture depuis son enfance. Il  avait  cette  constante volonté  de révéler la sérénité  d’une vie en harmonie avec la Nature, cette nature qu’il aimait  tant observer , exprimant cette harmonie dans ses huiles et aquarelles.Ses natures mortes, ses paysages, et ses scènes de la vie reflètent  son authenticité,  sa sensibilité.

C’est lors d’une promenade en forêt,  avec ses amis, qu’  s’est brusquement  effondré.

 « Arbres de la forêt,  vous connaissez mon âme. »

 Victor HUGO, Aux arbres.

 

tableau 1   Serge EMERY   tableau 2  (1024x760)

Noël THOMANN

La lumière partout s’insinue, glisse sur lse volumes, entre les traits qui s’amplifient, reconstruisent, déforment. Dans sa démarche, il semble compter ce qu’Elie FAURE appelait   »le mystère de la forme éveillée par l’esprit et façonnée par la main »?

                                          Yvette MASSON

 

            Thomann 002  Thomann 001 (1024x538)   Thomann

David COVELLI

Ce grand mouvement de renouveau qui balaie l’Europe et que l’on appelle Renaissance a permis la redécouverte des vertus de l’Antiquité, son architecture, son décor et ses œuvres littéraires.

Autour de son évêque, Claude de Longwy, et de chanoines « éclairés », Langres participera activement à cette refonte des codes architecturaux en adoptant de nouvelles manière de penser le rapport à l’espace public, faisant de la façade, si modeste soit-elle, une surface plus régulière, ordonnancée autour de vastes fenêtres disposées en travées et formant une suite de tableaux urbains plus modernes…

Cette époque est également celle d’artistes qui, contrairement au Moyen -âge, ont des noms qui raisonnent dans la mémoire collective.

Cette exposition organisée par le service Patrimoine de la Ville de Langres, présentera les principaux monuments Renaissance de Langres ainsi que quelques détails cachés longtemps soustraits aux regards.

                                                 Chapiteau Renaissance           Tempieto Renaissance

Joseph RODRIGUEZ

L’Hôtel d’Amboise est l’une des maisons canoniales de l’Evêché de Langres. L’une des plus anciennes certainement. Il est un très bel exemple architectural de la 1ère Renaissance : sa construction vas’étaler de 1496 à 1510. Une des caractéristiques de ce mode constructif est l’emploi de façadesrapportées à la structure existante préalable. On ne peut à aucun moment détacher son histoire de celle de  la « dynastie » de la famille  d’Amboise, notamment Jean II d’Amboise. Ces hommes d’Eglise ont été de véritables mécènes et sont à l’origine de nombreuses œuvres et monuments religieux. Autres personnages charismatiques ayant partagé l’âme de cette demeure, le Chevalier de Rose et son épouse, bienfaiteurs ayant marqué par leur altruisme la vie de  Langres au XIVème siècle. Ses caves voûtées, sa façade renaissance, ses charpentes sont un témoignage vivant de l’esprit d’entreprendre des mécènes  et du savoir faire des artisans du XVIème siècle. »

                             M renaissance5-rNLCSsWeb       M renaissance4rNLCsWeb

Francette BATS

Peintre autodidacte, je fais de la peinture depuis une quinzaine d’années, fréquentant l’Académie des Beaux-Arts ainsi que des professeurs avertis. J’ai commencé par l’aquarelle et progressivement je me suis tournée vers la peinture acrylique et la peinture à l’huile.

Pendant des années je suis restée à représenter du figuratif et mon évolution m’amène aujourd’hui à l’abstrait.

Adepte des couleurs primaires, je les considère comme des couleurs positives.

Dans l’abstrait, les couleurs, les formes, les allures, les mouvements, les espaces, les contrastes me passionnent et m’absorbent. Les oppositions m’exaltent, m’envahissent, m’enveloppent, et ainsi le geste adhère à la pensée.

Dans mes peintures j’essaie d’y inclure ces ondes positives qui ouvrent les yeux du cœur

 

             20171031_101528-1 (1024x732)         20171031_101907-1-1 (1) (1024x754)

Jacqueline BAUMANN

 

               Baumann artiste       IMG_6168[2]

Daniel CHANSON

Suggérer le début des  temps et leurs  mémoires, chargées de mythes et de légendes .Inviter  aux ‘passages ‘ et à leurs ‘silences’ en convoquant les empreintes d’une  mémoire inconsciente.

Références à des origines premières à travers des rites et des signes  perdus que nous  portons  en stigmates.

« Clins d’œil aux civilisations anciennes , œuvres s’inspirant  des textes bibliques  ,ces personnages ont une identité particulière et nous invitent à inventer l’histoire , à créer un parcours que le regardant doit poursuivre.  Leurs costumes sont de terre et de fibres , de racines et d’eau et leur être tout entier issu de l’origine lointaine des éléments premiers.» Piero Cavalleri  

                                 Jpeg      Jpeg

Josiane CLEMENT-PILLER

 

Peintre autodidacte, quelques prix du public dans différents endroits et dans les peintres dans la rue: Bologne,Daillecourt, Arc en Barrois, Fayl Billot, Vesoul.

                                        

 

Fabienne DEVELAY

Je dessine depuis longtemps. J’ai aimé dessiner les personnages de contes, de bandes dessinées et j’affectionnais particulièrement les cours de dessin au collège. Toutes ces images étaient faites au crayon ou à l’encre de chine puis, je me suis intéressée à l’aquarelle, qui est restée la technique que je préfère même si j’ai aussi réalisé des tableaux à la peinture à l’huile.   Les paysages m’inspirent, ceux de nos voyages (je remplis des Carnets de voyage) , ceux que je vois tous les jours mais la littérature de jeunesse et ses si belles illustrations ne me laissent pas indifférente et je laisse parfois quelques personnages se perdre dans mes paysages colorés.

Ce que je réalise tend vers une imitation de la réalité, c’est-à-dire que je réalise plutôt des images figuratives, cependant je m’intéresse beaucoup à l’art du 20ème siècle qui se libère des procédés et matériaux traditionnels : collages, accumulations, abstraction, recyclage, … et il m’arrive de composer en mêlant peinture, collage d’images, objets, … pour un résultat désordonné, coloré, que j’espère poétique.

           Mt St Michel              23132057_1976031752686600_7219842015931494725_n

Michel FLEURIGEON

 Aquarelliste autodidacte expose et a exposé à Belfort, Saint Dizier, Bar sur Aube, Langres, Chalindrey, Daillecourt, Fayl Billot, Arc en Barrois…. 1er prix du Lions Club de langres 2016. prix de l’Office du Touriste de Bourbonne les Bains 2017.

                                                DSC_0140 (1)         18582186_1716919251941862_5076213493716119653_n

James GONCALVES

JAMES GONCALVES (nom d’artiste HERGOSC), informaticien de métier, est avant tout autodidacte dans l’âme : en artiste amateur (au sens étymologique du terme : ‘’celui qui aime’’ !), il s’est initié à la photographie et à l’image de synthèse. Fasciné depuis toujours par l’image, c’est d’abord une expérience professionnelle qui l’a amené à assembler ces deux techniques : portant en lui l’envie de conter des histoires, il a ainsi trouvé le moyen d’expression qui lui correspondait, lui permettant de donner vie à des personnages.

Son univers très original se situe à la frontière du réel et de l’imaginaire. Il mélange habilement les arômes du réel aux épices du virtuel, pour obtenir des associations de saveurs visuelles inédites : sur des photographies, le plus souvent prises par ses soins, il fait apparaître des personnages ou des animaux, dans une création unique mêlant réalisme et fantaisie, et souvent poésie, humour. Le patrimoine langrois ou haut-marnais, architectural ou naturel, est ainsi mis en valeur par la présence inattendue d’anges, de démones, d’elfes, de licornes…

Ayant plus d’une cinquantaine de créations à son actif, il expose depuis 2015 à Remp’-rts et on peut également voir, depuis 2016, certaines de ses œuvres à l’Atelier des Ondines à Chalancey.

Une vidéo présentant en musique certaines de ses créations est accessible sur Youtube. Vous trouverez également ses œuvres sur Instagram : www.instagram.com/hergosc

                         photo_hergosc (1024x768)    phoeniximp2 (1024x979)

Corine GROS

Les «Loisirs créatifs » sont des créations que je confectionne depuis une dizaine d’années . Ces travaux sont créés avec soin et surtout avec beaucoup de minutie.Avec les loisirs créatifs, les produits que j’utilise, sont divers et je garde tous les éléments qui peuvent me servir un jour ou l’autre. C’est très intéressant, ce qu’on  peut créer avec des formes et des couleurs différentes. Avant de créer mes « Loisirs créatifs », mes idées viennent progressivement afin de réaliser la création définitive.    

Mes créations sont très variées et certaines sont des pièces uniques.

 100_1428 (678x1024)           100_1434 (346x1024)

Michelle HERCENBERG

Inscrite au cours de gravure à l’Ecole d’Art du Beauvaisis (EAB) à Beauvais dans l’Oise depuis cinq années, nous apprenons les techniques de gravure et travaillons principalement sur plaque de cuivre, zinc mais aussi sur linoleum, bois, rhénalon et sur tout autre support suivant l’inspiration. L’eau forte, l’aquatinte, la pointe sèche, la pointe diamant, les gouges sont mes principaux outils et puisque je peins et dessine beaucoup j’aime mélanger les  techniques en y mélant aussi mes travaux d’infographie. Comme je suis retraitée depuis 6 ans, je pratique ces activités en amateur avec beaucoup d’assiduité et un énorme plaisir.

                sous bois 3 (579x1024)            Avec Rose 3 (772x1024)

Caroline HUGNET

Artiste peintre Autodidacte, mes tableaux se construisent sous mes pinceaux pour vous faire partager la sincérité et la sensibilité qui se dégage de mes œuvres. Mes œuvres sont le reflet de mon regard. Ma peinture est vivante, simple, exaltante, riche en couleurs. L’originalité, rime avec sincérité, partage,  je suis  attentive à mes sentiments profonds, comme une musique qui me vient de l’intérieur.  C’est une aventure toujours nouvelle qui me donne du plaisir et me fait  voyager. Ce plaisir de peindre je le  partager avec celui  ou celle qui regarde, ému, surpris, le fruit de mon œuvre. TECHNIQUES : Huile et Acrylique sur toile, au pinceau ou au couteau  

  le crepitement de l'eau 10x15           la rose tremiere 10x15

Gabrielle et Patrick LEDOUX

Sont des naturalistes et photographes amateurs passionnés depuis de nombreuses années par la nature sous toutes ses formes. Le déclic nous est venu des orchidées de Hte-marne, puis des Alpes, les régions ayant gardé des espaces sauvages comme les forêts ou les montagnes exerçant sur nous un irrésistible attrait. Cherchant à faire des clichés de fleurs avec leurs pollinisateurs, nous en sommes venus à nous tourner vers le monde fascinant des insectes. Puis, pour assouvir notre démangeaison photographique, d’abord en hiver, puis tout au long de l’année, nous nous sommes aussi équipés pour tirer le portrait des oiseaux et des grands mammifères, ce qui fait que notre activité photographique s’étend sur tout le spectre des activités possibles, de la macrophotographie à l’utilisation des gros téléobjectifs, mais en ne rechignant pas occasionnellement à utiliser un grand angle pour du paysage. Nous collaborons assidument à la revue Nat’images où nous publions majoritairement des articles sur les relations entre les insectes et les fleurs. Nous espérons, par notre participation à l’exposition Remp-Arts, susciter la curiosité, l’intérêts des visiteurs pour ce monde naturel si menacé et le désir de protéger le peu qu’il en reste.

 

          Mantis religiosa 1 (683x1024)       Libellule déprimée 1 (libellula depressa) (1024x683)

Marylène MIELLE

« J’aime dessiner, j’aime peindre … C’est vital pour moi. Quand je met mon tablier plus rien n’existe, que ces formes, ces couleurs … Je peins avec une énergie et une fougue incroyable, je livre un combat…J’aime les supports qui me résistent !!! Je passe des couches, je passe des heures avant de mettre un point final à un tableau. Je ne travaille qu’à l’huile. J’aime cette matière vivante qui se laisse manipuler, mélanger… Je trouve l’huile sensuelle…J’ai besoin d’une structure pour commencer un tableau, ça part d’un dessin avec d’immenses traits noirs, les lignes sont un prétexte pour me raconter des histoires. Elles me sont personnelles, du moins au début car il arrive un moment où mon travail ne m’appartient plus, je ne peins plus, je me laisse peindre !!!! J’aime cet instant magique quand plus rien ne m’appartient ! C’est alors une danse, la danse de ma vie, mon souffle, mon énergie, mon Tsunami …Dans ces moments, je suis vibrante, je suis en vie, je donne des couleurs à la vie !!!! » Depuis ma plus tendre enfance j’ai recherché l’harmonie des couleurs, d’abord en fabriquant des vitraux avec des papiers de récupération, puis à travers des créations de vêtements multicolores à l’adolescence. Dans les années 90 j’ai poussé la porte de l’atelier de la plasticienne dijonnaise Christine Delbecq où j’ai trouvé mon moyen d’expression et surtout mon univers personnel . En 2006 j’ai ouvert mon premier atelier à Pichanges et depuis 2009 je suis installée à Tarsul (21) Je travaille à l’huile dans un style proche de l’abstraction et j’ai participé à de très nombreuses expositions collectives ou personnelles en France et une de mes toiles a été retenue pour des expositions à l’étranger.  

 

 SONY DSC       SONY DSC

Frédéric MOUSSU

Après avoir travaillé de 1998 à 2009 à Val d’Isère (Savoie) et à Cap Ferret (Gironde) en tant que photographe salarié, Frédéric MOUSSU s’est installé dans sa ville natale (NOGENT) et exerce son activité professionnelle essentiellement dans l’événementiel (mariage, baptême, communion…) et effectue également des reportages photographiques  pour les associations, séminaires, musées et industries. La photographie de Nature reste néanmoins la source de son inspiration où la recherche de la belle lumière, des couleurs et du cadrage adéquat, tout en restant classique dans sa prise de vue, lui permette d’exposer dans de nombreuses expositions (biennale de Chaumont, Remp’arts, Salon artistique international de Haute-Loire…).  Passionné par le matériel professionnel numérique, Frédéric MOUSSU n’hésite pas à reprendre son reflex  à pellicule pour retrouver les sensations de la prise de vue argentique où il faut imaginer l’image sur le négatif et où les retouches sont quasi inexistantes.

 

moussu en situation de travail (2)        rognon a la CRETE 1 (haute-marne) (1024x683)

Elisabeth PAPON

   » Ce qui me passionne dans la peinture c’est  de donner de l’intensité au regard ou passent toutes les émotions , tous les sentiments …L’œil exprime plus de choses que les mots ne pourraient le faire …    C’est un message que je souhaite faire passer « 

Ancienne élève de l’Ecole de Dessin à la Maison Renaissance à Langres , je suis peintre autodidacte et exposé à Auberive ( prix du public ) Langres ( prix du public du LIons Club en 2017 ) Chalindrey , Daillecourt , Fayl Billot , Bourbonne les Bains , Arc en Barrois…

Renard      Cerf

Yoann POINSOT

Suite à de brillantes études d’ingénieur de 2006 à 2011, spécialisé en génie civil, où il a rencontré des ouvrages d’art du Génie ayant pu inspirer sa passion pour l’Art et la peinture, Yoann étudie à quelques cours du soir aux Beaux-Arts de Paris en 2012-2013 où il réalise notamment des peintures de nus à l’huile qu’il gardera précieusement en souvenir de ce passage dans cette prestigieuse école, superbement décorée par de magnifiques sculptures et oeuvres en pierre. Il commence à peindre à la bombe et aux pochoirs à Montréal en 2009 où il expérimente cette technique sur des affiches, puis on va le conseiller à l’appliquer sur des toiles. Les premières idées apparaissent et prennent forme: ours polaire sur la banquise, poisson mandarin, tigre rugissant, ou même univers issus de la science-fiction et du manga…sont réalisés sous forme de pochoirs puis appliqués sur des affiches. De retour en France en 2011, il réalise des toiles à l’occasion du concours des Peintres dans la Rue à Langres depuis 2012, notamment des études sur la divinisation. Il vous souhaite beaucoup de plaisir à admirer ses toiles ainsi que les toiles des autres participants lors de cette très belle exposition Remp-Arts 2018!            

 

yoann      soleil

Meilleure ouvrière de France

Créatrice de mode – étude & fabrication françaises

D’un modèle à l’autre, mes créations sont construites avec la volonté de préserver une constante, celle de l’élégance féminine. Chaque modèle de mes collections a un second secret, celui d’un style, celui d’une ligne signant la réalisation de ma griffe. Matières nobles, savoir faire et série limitée marquent les produits d’exception. Fabrication et finitions minutieuses dans le pur esprit de la haute couture française, chaque réalisation respecte la tradition d’excellence de l’artisan des métiers du Luxe pour la satisfaction de soi, pour la satisfaction de la cliente.

ÉLÉGANCE CONTEMPORAINE S’approcher de l’unique et valoriser la femme tant dans son esprit que dans sa prestance,  ces créations résolument originales intégrant confort et modernité.

MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE EN PRET A PORTER FEMININ:  Créatrice styliste modéliste, ses débuts dans le métier commencèrent dès l’enfance par une passion. « L’Art d’habiller pour rendre encore plus belle ».Passionnée jusqu’au bout des doigts, Pascale obtint en 2000 le prestigieux titre du concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France ». Titre au rayonnement international consacrant la maîtrise du geste des métiers du Luxe et du savoir faire français.     Depuis plus de vingt ans, réalisant et maîtrisant toutes les étapes de la vie d’un vêtement, sa triple expertise par la formation, par le métier et par une reconnaissance institutionnelle (M.O.F) lui permet de réaliser sans limite toutes les exigences de ses clientes privées. Elle répond également aux demandes des professionnels ayant besoin de solutions ou d’expertise tant en France qu’à l’étranger.   Tout du vêtement me passionne. Du dessin à la vente en passant par l’étude et la réalisation. La connaissance des matériaux adaptés au modèle et à la tendance, à l’usage, à la saison et à l’entretien ne sont pas à négliger dans le respect du savoir faire, de la qualité et pour la satisfaction du client.

logo-médaille-MOF00a                  Robe

Monique RIBAUT

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai été passionné par la peinture. Mais c’est seulement à l’heure de la retraite que j’ai pris des cours à Selongey avec Joël Pulcini puis David Schneider, où j’ai découvert l’art de l’aquarelle. Depuis, appareil photos à la main, je parcours les rues de Langres qui sont majoritairement mes modèles favoris.Peindre est pour moi le meilleur moyen d’occuper mes loisirs et de fréquenter d’autres personnes ayant les mêmes affinités.

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES             SAMSUNG CAMERA PICTURES

Odile RODRIGUEZ

J’ai toujours porté des chapeaux…et puis un jour j’ai eu envie de « passer de l’autre côté » et de voir comment ceux-ci étaient fabriqués. J’ai alors découvert un monde que je ne soupçonnais pas… Un monde aux noms mystérieux presque surannés… « taupé velours, bibi, cloche, turban, parure de tête, capeline, béret, fédora… » Un monde d’outils … « marotte, forme en bois, entréomètre, type boule, plot à capeline, formillon, quille, dorset, aiguilles argentines, pointe, jonc, laiton, smartie… » Un monde de matière… « sisal, gros grain, feutre et même fibre de feuille de bananier, soie, moire, organza, crin, voilette, satin, tulle, plume … » Un monde de plaisir car chaque création est unique et la création est sans fin… » o.rodriguez.chapeaux@gmail.com  

 

Chapeaux5rNLSsW          Chapeaux3rNLCSsW

Jean-Paul ROMAND

Depuis plus de dix ans Jean-Paul s’est découvert une passion : la sculpture. Mais avec une originalité et un style qui lui est propre . Il récupère et recycle des matèriaux de l’ancienne coutellerie provenant du bassin Nogentais pour réaliser ses créations. Chaque œuvre est unique et représente entre un à deux mois de travail. Jean-Paul a été primé à plusieurs reprise dans la région. A travers les expositions il aime avec son épouse aller à la rencontre des artistes et du public.

Jean-Paul 2017 018         Hibou bouvreuil Herisson 013

Les commentaires sont fermés.