La coutellerie langroise au XVIIIe siècle

 

couteaux

Couteau de table XVIII° siècle, manche ébène, lame argent (à gauche) et couteau à dessert XVIII° siècle, manche nacre, lame acier, marque Schneider à Lille avec bâton couronné. Marque au Bâton turc. Collection privée.

Héritiers d’une tradition qui remontait au moins au XV° siècle, les couteliers langrois bénéficiaient, à l’époque de l’Encyclopédie, d’une renommée bien établie qui facilitait leurs activités. En ville existait une corporation   qui imposaitdes régles strictes d’apprentissage, d’installation, de fabrication et de vente.

Ainsi Didier Diderot faisait travailler plusieurs ateliers de Langres et de Nogent, tout comme, aprés lui, Pierre Beligné, « coutelier du Roi ».

  Belig42      Belig16

Couteau fermant tête de compas, XVII° siécle, manche        Couteau fermant XVIII° siècle, manche nacre,
nacre, rosette or, une lame or, une lame acier, marque       garnitures or, lame acier à pompe sans marque
LANGRE avec Bâton Royal
                                                                                  Collection privée
 

Le 27 avril 2013 à 15h30, M. Jean-Marie ROULOT a animé une conférence sur la coutellerie de Langres.

CREATION D’UNE PAIRE DE CISEAUX A L’EFFIGIE DE DIDEROT

couteauxdiderotartisansA cette époque il fallait une semaine pour fabriquer une paire de ciseaux. Il était impératif de finir la pièce pour la vendre, le dimanche matin, à quelques maisons de renommée parfois mondiale telles que Beligné coutelier du roi, Deslandres, Guerre,…

 

Dessinés par M. Hervé le GRAET

Ciseaux réalisés par M. Jean-Marie ROULOT

 

Coffret : D’après une initiative de M. Jean-Claude FOURTIER, avec la participation de MM.Jean-Marie FOURTIER, Jean-Paul ROMAND, Bernard CHAFFAUD

 

Toutes les photos de cette pages sont de Philippe Chardon.

  •  

Les commentaires sont fermés.