Exposition 2019

 

L’EXPOSITION 2019 A EU LIEU DU

13 AVRIL  AU 22 AVRIL 2019

CHAPELLE DU COLLÈGE DIDEROT À LANGRES

NOUS AVONS EU LE PLAISIR D’ACCUEILLIR 1200 VISITEURS

Exposition de peintures, sculptures, photographies, chapeaux et robes

Les textes et photos ont été réalisés par les artistes.Toute reproduction, même partielle, est strictement interdite.

Intronisation par la Confrérie des

Taste-Fromages de Langres

            

Avec la participation des artistes:

Invités d’Honneur

Jocelyne HERMANN SALLEY

    

Issue de l’Ecole Nationale des Beaux Arts 30 ans d’expression picturale Néanmoins depuis 15 ans Je me suis libérée des contraintes académiques Pour basculer dans l’abstraction et dans la liberté d’interprétation. Ma démarche est une réflexion sur le temps, les vibrations , les énergies et sur le sens de la vie.
Grâce à la création, passionnée par la poésie et la calligraphie Je trouve mon équilibre.
Je participe à de nombreuses expositions personnelles ou collectives ce qui permet un véritable échange et partage.

Joc52@wanadoo.fr       www.hermann-salley.fr

  

Julius Joosen MARCEL

   

D’inspiration inépuisable pour Marcel Joosen. Originaire des Pays Bas, Marcel est un sculpteur passionné par le corps masculin, amoureux de figuratif classique. Cet artiste donne corps à l’homme et au nu masculin. Né à Breda dans le Brabant en1943, l’artiste, ébéniste par ailleurs, a fait les Beaux-arts d’Eindhoven. Fasciné par les origines de l’homme moderne, il dévoile une riche palette d’expressions, d’attitudes, de corps recadrés et de texture de peau sous forme de terre cuite, de plâtre ou de bronze. En travaillant d’après des modèles vivants, il crée des œuvres reproduisant le corps de l’homme noir dans ses moindre détails. La beauté, l’harmonie sont essentielles pour Joosen. Ses œuvres parlent de pureté, d’émotion.

A l’académie de Eindhoven {1969-1976), pendant ses années d’études, le
figuratif classique qui le passionnait ne lui apporta que peu de reconnaissance, car à l’époque, le figuratif était considéré comme
désespérément vieux jeu.. Toujours convaincu de son art, Marcel reste
fidèle à sa fascination pour le corps masculin et le figuratif classique. Reconnu actuellement par beaucoup comme le meilleur sculpteur du nu masculin de Hollande, Marcel a joué un rôle exceptionnel dans                l’émancipation de l’art masculin. Alliant technicité, beauté et harmonie, ses œuvres sont d’un réalisme époustouflant et sont exposées dans de nombreuses galeries en Hollande.

www.marceljuliusjoosen.fr

                       

Hommage

Jean-Yves BIDAUT

            

Jean-Yves aimait exprimer sa sensibilité et son grand sens artistique à travers la sculpture de matériaux nobles comme la pierre de Bourgogne ou le marbre, depuis 2004 avec Pierre BRUN né le 10/08/1915 à Saint-Etienne, décédé en 2011 son œuvre est riche d’un millier d’œuvres originales. 

Prix National des Arts en 1949.

 Jean-Yves a été un de ses élèves de 2004 à 2011 au Centre Culturel de Coulommiers 77.

Chaque fois que nous revenions dans la région, il continuait de sculpter à l’atelier de Coulommiers.Entre autre il faisait partie de l’association « Sculpter à Langres » avec Monsieur DESPOULAIN.       Jean-Yves est décédé le 4 avril 2018 à l’immense peine de ses proches et de ses amis qui appréciaient sa personnalité aussi chaleureuse que discrète.

Avec la participation

de David COVELLI

       

Ainsi, depuis près de 1 800 ans, il faut franchir une des nombreuses portes pour pénétrer dans la cité. Ce qui n’était à l’origine qu’une habitude dévolue à chaque forteresse est devenu un rituel quasi initiatique : franchir cette limite de pierre revient à faire allégeance à la ville, se plier à ses propres obligations, lui rendre un hommage inconscient, mais bien réel.

Cette exposition, présentée dans le hall de la chapelle, est organisée, en partenariat avec REMP-ARTS, par  le Service Patrimoine de la Ville de LANGRES. 

et Jean-Rémy COMPAIN

Il aura fallu attendre cinquante années pour que, rentrant de l’Ecole militaire où j’enseignais,  à Paris, je m’arrête chez «Claudine Z. » et m’inscrive à ses cours pour y apprendre à concevoir, dessiner, couper, assembler, souder et installer un vitrail dans le lieu qui l’attendait, transformant parfois la maison de celui ou celle qui l’avait demandé

LES ARTISTES

Marie-Noëlle BONNET

            

Très attirée par la peinture miniature je me suis naturellement orientée vers l’enluminure.

Pratiquée à l’origine par des moines puis dans des ateliers laïques, l’enluminure offre une immense diversité de style sur une période de 1000 ans. La richesse des décors des pages enluminées où se côtoient animaux fantastiques, drôleries, grotesques, entrelacs, est une source permanente d’inspiration sans cesse renouvelée. Béatrice BALLOY, maître enlumineur, a su m’inculquer les gestes et connaissances indispensables pour réaliser mes créations.  Je travaille sur parchemin de chèvre, chevreau ou mouton avec des pigments naturels et de la feuille d’or. J’ai participé à deux expositions collectives à Saint Seine sur Vingeanne (Côte d’or) en 2018 et Crozant (Creuse) en 2017.

Facebook: marie-noëlle Bonnet

            

Daniel CHANSON

        

Né en 1949 en Haute-Marne, Daniel CHANSON est diplômé de l’ENSAD (École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris). Licence d’histoire de l’art-Vincennes. Pratique conjointement la gravure et la lithographie à l’ENSBA Paris.

En 1972, Premier prix de gravure à la biennale de l’estampe « Ibiza Graphique » Espagne.

Vit et travaille entre Troyes et Langres

1974- Nommé professeur d’enseignement artistique à Troyes tout en menant une activité artistique, scénographique pour le théâtre et l’évènementiel.  

A collaboré à de nombreux projets artistiques et salons.  Expositions personnelles en France et étranger. Commandes publiques et privées. 1972 Première exposition personnelle à la galerie la Hune –Paris

Il a effectué de nombreux voyages en Asie, Orient et Extrême Orient.

A été Directeur de l’École Supérieure d’Arts Appliqués de Troyes, s’est consacré au développement de l’établissement. A aussi mis ses compétences en tant que Commissaire d’expositions et intervenant en Enseignement supérieur.  A repris dès 2005 une pratique et production artistique régulière dans l’esprit du « cabinet de curiosités » puis une démarche s’inspirant de la statuaire polychrome et particulièrement à travers le ‘buste reliquaire ‘. Nombreuses expositions personnelles et collectives. (Galeries-Salons- Biennales).

Sources d’inspiration et influences

« Quête spirituelle d’un idéal revisitant par le prisme de l’inconscient des figures prototypiques d’une culture humaniste dont celles de la mythologie. Présences singulières et silencieuses, de corps féminin longilignes en bustes reliquaires. »   (Jean-François Denizot)

Descriptif des matériaux et des techniques utilisées

Sculptures polychromes empruntant divers matériaux humbles, ficelle de chanvre, fils de coton, éléments végétaux et minéraux . Utilisation et inclusion d’objets divers, crânes, ossements et cornes. Matériaux alliant pâte à papier et poudre de marbre ou de pierre.

Métaux divers, fil de fer, plâtre, diverses résines acrylique et vernis, patine a la cire.   

www/danielchanson.fr

Gérard DÉCHAUX

                                          

Gérard Déchaux né le 7 décembre 1945 à Troyes,

Quelques mots sur ma démarche picturale :

J’ai commencé la peinture seul, en copiant des maîtres tel que : Corot / Pissarro/ Constable ; des paysagistes qui m’ont permis d’acquérir la notion de perspective. Ensuite, je suis passé au direct en allant peindre la nature en extérieur et cela m’a confronté avec l’équilibre de l’espace et des volumes.

Vers les années 80, je m’inscris aux beaux-arts de Troyes afin d’améliorer ma perception des couleurs, je prends des cours de dessin et je découvre le modelage.Parallèlement et encore actuellement, j’effectue des stages ponctuels avec différents peintres confirmés pour élargir ma palette de techniques artistique.

Dans les années 90, je m’intéresse à la peinture de Turner et à la puissance de la force des éléments déchaînés.

En 2007, je quitte l’impressionnisme qui me devient un peu trop académique pour suivre ma voie vers l’abstrait figuratif.J’éprouve le besoin de me réaliser et de trouver mon style dans une expression beaucoup plus libre, en passant par des ressentis très profonds qui me guident sur un fil conducteur en constante évolution.

Je me rends disponible à ma créativité jusqu’à ne faire qu’un seul corps avec la toile et l’espace qu’elle me propose.J’aime que mon regard soit séduit par l’harmonie des formes et des couleurs et j’apprécie que le public voyage et entre dans mes toiles pour y créer sa propre histoire.Les échanges et le partage contribuent à alimenter mon imaginaire vers d’autres possibilités.

Ma technique :

Mes supports de travail sont : le lin/la fibre de verre/le bois/ le métal/ la toile de jute où le panneau, suivant mon inspiration et le rendu que je veux obtenir.Pour donner des effets de matière, j’utilise du sable et différentes colles.En général ? Je ne dessine pas mon sujet, je le construis à l’instinct directement au pinceau  tout en gardant les principes de base .En matière de couleur, j’utilise la peinture à l’huile /les pigments poudre /l’acrylique.

        

Fabienne DEVELAY

                     

Fabienne dessine depuis longtemps, Elle affectionnait particulièrement les cours de dessin au collège et aimait dessiner les personnages de contes et de bandes dessinées.Toutes ces images étaient faites au crayon ou à l’encre de chine puis, elle s’est intéressée à l’aquarelle, qui est restée la technique qu’elle préfère même si elle a aussi réalisé des tableaux à la peinture à l’huile.Les paysages l’inspirent, ceux de nos voyages (elle remplit des carnets de voyage), ceux que je vois tous les jours mais la littérature de jeunesse et ses si belles illustrations ne la laissent pas indifférente et elle laisse parfois quelques personnages se perdre dans ses paysages colorés.Ce qu’elle réalise tend vers une imitation de la réalité, c’est-à-dire qu’elle réalise plutôt des images figuratives, cependant elle s’intéresse beaucoup à l’art du XX° siècle qui se libère des procédés et matériaux traditionnels : collages, accumulations, abstraction, recyclage,… et il lui arrive de composer en mêlant peinture, collage d’images, objets,… pour un résultat désordonné, coloré, que j’espère poétique.

          

Isabelle FISSON

    

Née à Challans en Vendée, la vie l’a menée en Haute-Marne en 2001. Ancienne élève de l’école municipale de dessin de Langres, Isabelle Fisson a gardé le goût du dessin et de la peinture depuis l’école primaire. Ses parents et institutrices étaient fiers d’elle dans cette discipline, elle aurait pu faire les Beaux-Arts. Mais les traditions familiales l’ont conduite dans une autre direction. Elle partage son temps entre son travail, ses 2 chats, la peinture et le dessin, à son rythme, avec les conseils de Christophe About. Elle a participé à l’exposition de l’École Municipale de Dessin à la Chapelle Diderot en juillet 2015 et juillet 2016.

                    

Michel FLEURIGEON

         

1er prix à l’exposition du Lions Club de Langres en 2016 et prix de l’Office du Tourisme de Bourbonne les Bains en 2017, Michel et un aquarelliste autodidacte qui expose et a exposé à Belfort, Saint Dizier, Bar sur Aube, Langres, Chalindrey, Daillecourt, Fayl-Billot, Arc en Barrois, Neuilly l’Evêque, Sainte Marie du Lac, Wassy, Bourbonne les Bains, Le Pailly.

                              

Claude FOURNIER

      

Claude FOURNIER a choisi de nous présenter principalement des animaux. Toujours  passionné par le travail artistique, j’ai commencé par la céramique. J’ai pendant de nombreuses années, travaillé au sein de différentes imprimeries. Puis le temps de la retraite est arrivée et j’ai pu me consacrer au dessin à la mine de plomb. Je suis adhérent au club de dessin et peinture de Dampierre.

                                 

Laurette GERBET

         

Ayant été attirée par le domaine de l’art depuis l’enfance, j’ai commencée à prendre des cours de dessin à Langres, à l’âge de douze ans. Cours auxquels j’ai dû renoncer à la fin de mes années de collège car je devais m’orienter vers une autre ville, Chaumont, afin d’exercer et d’obtenir un baccalauréat de science et technique du design et des arts appliqués.
Ces découvertes des différents domaines artistique m’ont considérablement aidé à choisir mon orientation qui est, à ce jour, la faculté d’art plastique à l’université de Lorraine.
Sous les conseils de mon professeur de dessin à l’école de la renaissance, je me suis mise à la peinture à l’huile en 2014, médium que je n’ai jamais quitté par la suite.
www.instagram.com/laurettegerbet

               

James GONCALVES

       

Informaticien de métier, est avant tout autodidacte dans l’âme : en artiste amateur (au sens étymologique du terme : ‘’celui qui aime’’ !), il s’est initié à la photographie et à l’image de synthèse : fasciné depuis toujours par l’image, il assemble ces deux techniques. Portant en lui l’envie de conter des histoires, il a ainsi trouvé le moyen d’expression qui lui correspondait, lui permettant de donner vie à des personnages.

Son univers très original se situe à la frontière du réel et de l’imaginaire. Il mélange habilement les arômes du réel aux épices du virtuel, pour obtenir des associations de saveurs visuelles inédites : sur des photographies, le plus souvent prises par ses soins, il fait apparaître des personnages ou des animaux, dans une création unique mêlant réalisme et fantaisie, et souvent poésie, humour. Le patrimoine langrois ou haut-marnais, architectural ou naturel, est ainsi mis en valeur par la présence inattendue d’anges, de démones, d’elfes, de licornes…

Il expose depuis 2015 à Remp’Arts, depuis 2016 à l’Atelier des Ondines à Chalancey et a exposé en 2018 au petit salon du Bassigny.

www.hergosc.wixsite.com

                             

Gabrielle et Patrick LEDOUX

     

Gabrielle et Patrick Ledoux sont des naturalistes et photographes amateurs passionnés par la nature sous toutes ses formes. « Le déclic nous est venu des orchidées de Haute-Marne. Cherchant à faire des clichés de fleurs avec leurs pollinisateurs, nous en sommes venus à nous tourner vers le monde fascinant des insectes. Puis, pour assouvir notre démangeaison photographique, d’abord en hiver, puis tout au long de l’année, nous nous sommes aussi équipés pour photographier les oiseaux et les grands mammifères, ainsi que le paysage. Nous collaborons à la revue Nat’images où nous publions majoritairement des articles sur les insectes et les fleurs. Nous espérons, par notre participation à l’exposition Remp-arts, susciter l’intérêt des visiteurs pour ce monde naturel si menacé et le désir de protéger le peu qu’il en reste.

                          

Marie-Thérèse LUC-CHANEL

       

A 8 ans Marie-Thérèse illustrait ses cahiers , elle a suivi un cours de dessin entre 12  et 17 ans où  elle a pratiqué l’aquarelle, le pastel, le cuir et l’étain repoussé

A 17 ans elle a commencé la peinture à l’huile, depuis 2002 elle peint de plus en plus au couteau.

Elle fait partie depuis 1972 de l’Académie d’Arts Plastiques à Epinal où elle anime un cours de peinture.

De 1989 à 1995 elle a suivi des cours de dessin de peinture et de gravure à l’école des Beaux arts de Nancy, a effectué différents stages notamment   à l’école des Beaux Arts de Paris. Elle est sociétaire des Artistes Indépendants, sociétaire des Artistes Lorrains, médaillée des Arts Sciences et Lettres, elle fait partie du Groupement des Artistes Vosgiens, de l’association Art East, de l’Association Créative d’Art,  expose en groupe  ou personnellement (salon International de Vittel, de Lunéville, Artistes Lorrains, Biennale des Conseils Départementaux) , participe à divers salons- Art en Capital à Paris (sélectionnée pour le salon d’Automne International  à Tel Aviv, St Pétersbourg),sélectionnée par la Société Nationale des Beaux Arts (expose au Carrousel du Louvre), a reçu de nombreuses récompenses.

www.marietheresechanel.fr

                   

Marie-Christine MARTIN

     

Marie-Christine Martin peint au sein de l’Association Loisirs et Création à Selongey depuis une dizaine d’années sous la férule de Joëlle Pulcini et de David Schneider ensuite.

Ses motivations : peindre à l’huile, utiliser différents supports, outils, jouer sur les temps de séchage.

L’initiation fut figurative puis peu à peu a glissé vers l’abstrait où l’interrogation dans la création est omniprésente. Tout comme la couleur, jaillissante, qui ressemble bien à sa créatrice.

                    

Jim John MATHEWS

         

 

Le Tout-Puissant est le seul véritable créatif dont nous nous inspirons tous de ses œuvres divines.
Ce qui a commencé comme une passion pour le « design » m’est rapidement apparu comme une œuvre d’art. C’est ainsi que ma collection naquit.
Ma préoccupation principale n’est pas pour la saison ou l’année suivante, mais pour créer afin de créer des chefs-d’œuvre à transmettre de génération en génération.
Les caractéristiques de chacune de mes œuvres sont déterminées avec force sur les philosophies développées au cours des siècles.
Mon expérience m’a appris que la rareté d’une œuvre d’art précieuse, sa qualité, sa différence de style et la maîtrise du travail doivent faire partie intégrante de chacune de mes propres créations.
Une conviction qui a conduit à identifier le meilleur de l’art et de la mode, à défier les échelles de la créativité, à concevoir et donner minutieusement des formes.

http://jimvallakalil.wixsite.com/jimmy

                           

MECS

          

Atelier dessin – M.E.C.S. Langres

La M.E.C.S. (Fédération des Apajh) accueille des enfants et adolescents en difficulté sociale.

Au sein de cet établissement des activités sont proposées, notamment celle d’un atelier dessin deux fois par semaine réunissant une douzaine de jeunes. Des techniques variées (acrylique, pastel, encre…)  sont travaillées. Des séances en plein air ainsi que des visites d’exposition sont programmées.L’atelier expose en interne une fois par an.

Deux participations à des concours (conseil départemental et fédération A.P.A.J.H.) ont couronné les efforts de ces artistes.Aujourd’hui, pour la première fois, ils exposent parmi « les grands », et c’est avec fierté et timidité qu’ils vont montrer leurs œuvres.

Un grand merci à l’association REMP-ARTS et à son Président de les accueillir.

Maryléne MIELLE

          

 

« J’aime dessiner, j’aime peindre …c’est vital pour moi.Quand je mets mon tablier plus rien n’existe, que ces formes, ces couleurs…Je peins avec une énergie et une fougue incroyable, je livre un combat …J’aime les supports qui me résistent !!!Je passe des couches, je passe des heures avant de mettre un point final à un tableau.Je ne travaille qu’à l’huile. J’aime cette matière vivante qui se laisse manipuler, mélanger …Je trouve l’huile sensuelle…

J’ai besoin d’une structure pour commencer un tableau, ça part d’un dessin avec d’immenses traits noirs, les lignes sont un prétexte pour me raconter des histoires.Elles me sont personnelles, du moins au début car il arrive un moment où mon travail ne m’appartient plus, je ne peins plus, je me laisse peindre !J’aime cet instant magique quand plus rien ne m’appartient !

C’est alors une danse, la danse de ma vie, mon souffle, mon énergie, mon tsunami…Dans ces moments, je suis vibrante, je suis en vie, je donne des couleurs à la vie !!!… »

Lors d’un séminaire de travail il nous a été posé la question suivante :Il vous reste 6 mois à vivre, vous êtes en bonne santé et vous avez tout l’argent nécessaire à vos besoins, que faites-vous de ces 6 mois ?La réponse est tombée nette claire précise :JE PEINS PENDANT 6 MOIS

Dés lors j’ai compris que peindre était mon essence ciel Ma source principale d’inspiration  vient de mon enfance à Chassigny  ….j’ai découvert la passion de l’astro-physique après avoir rêvé devant  cette histoire de météorite tombée dans mon village en 1815. Ce qui m’a ouvert très jeune à un questionnement pêle mêle sur l’univers, le big bang, l’énergie, le magnétisme…Toutes ces notions transparaissent dans mon travail où les pierres ont une place primordiale, mais aussi le chaos, l’évolution des règnes…mes pierres se transforment en personnages… tout est lié.

                     

Frédéric MOUSSU

                  

 

Après avoir travaillé de 1998 à 2009 à Val d’Isère (Savoie) et à Cap Ferret (Gironde) en tant que photographe salarié, Frédéric MOUSSU s’est installé dans sa ville natale (NOGENT) et exerce son activité professionnelle essentiellement dans l’événementiel (mariage, baptême, communion…) et effectue également des reportages photographiques  pour les associations, séminaires, musées,  notamment la réalisation en 2017 des photos des livrets sur la coutellerie nogentaise en collaboration avec Lauriane Grosset, conservatrice du musée de Nogent, aux éditions « Crépin-Leblond » .

La photographie de Nature reste néanmoins la source de son inspiration où la recherche de la belle lumière, des couleurs et du cadrage adéquat, tout en restant classique dans sa prise de vue, lui permette d’exposer dans de nombreuses expositions, biennale de Chaumont 2019 (une photo sélectionnée) , Remp-Arts 2019,  et  Nogent en février 2019 en compagnie du photographe Philippe MARIVET .

Passionné par le matériel professionnel numérique, Frédéric MOUSSU n’hésite pas à reprendre son reflex à pellicule pour retrouver les sensations de la prise de vue argentique où il faut imaginer l’image sur le négatif et où les retouches sont quasi inexistantes.

Site :fredmoussu.wixsite.com/photos Contact: fred.moussu@wanadoo.fr


Chantal PARIS

              

Chantal débute avec la peinture sur soie, ensuite aquarelle depuis environ 20 ans. Une activité très enrichissante qui lui permet de s’évader. Elle suit des cours de peinture à Dijon. Elle participe à toutes les expositions de peintures de la région : Bourbonne les bains, Le Pailly (où elle fut primée), les peintres dans la rue à Langres, Chalindrey, Remp-Arts à Langres, …

                

Jean-Marc PARIS

                     

Peintre huile sur toile, autodidacte. Né en 1945. Premières expériences en dessin et pyrogravure sur bois à l’âge de 11 ans, ensuite gouache sur bois. Après 40 de silence dû à une activité professionnelle dans une banque, j’ai réalisé mes premiers essais sur huile en 1998 dans mon salon, avec des livres sur les techniques et artistes célèbres comme guide. Cette activité s’est vite révélée comme un anti poison contre le stress. Pour moi, la peinture est donc uniquement un plaisir sur un sujet coup de cœur. Je refuse donc tout enfermement dans un style en diversifiant les sujets et les techniques.

Yoann POINSOT

             

Depuis quelques années, Yoann participe à des animations de villes afin de faire connaître son art, savant mélange de techniques étudiées  entre le « Street Art » et le conformisme acrylique, qui permet à ses œuvres de trouver dans la couleur et les tons chauds ou froids choisis avec vivacité, de la fraîcheur de vie.
Ayant gagné cette année le premier Prix au concours des peintres dans la rue au Château du Pailly sur le thème de l’escalier à vis de la tour, et le deuxième Prix au concours des Peintres dans la Rue à Langres dans la catégorie « Graffeurs », il s’expose également à l’animation de village des Peintres dans la rue à Verseilles-le-Bas.
Il aura aussi réalisé cette année un panneau publicitaire pour le Club d’Aïkido du Rempart à Langres, étant lui-même pratiquant de cet art martial d’origine japonaise.

http://bombesetpochoirs.wifeo.com

         

Pascale POMMERET

        

créatrice de mode – étude & fabrication françaises

D’un modèle à l’autre, mes créations sont construites avec la volonté de préserver une constante, celle de l’élégance féminine. Chaque modèle de mes collections a un second secret, celui d’un style, celui d’une ligne signant la réalisation de ma griffe.

Matières nobles, savoir faire et série limitée marquent les produits d’exception. Fabrication et finitions minutieuses dans le pur esprit de la haute couture française, chaque réalisation respecte la tradition d’excellence de l’artisan des métiers du Luxe pour la satisfaction de soi, pour la satisfaction de la cliente. 

ÉLÉGANCE CONTEMPORAINE

S’approcher de l’unique et valoriser la femme tant dans son esprit que dans sa prestance,  ces créations résolument originales intégrant confort et modernité.

Pascale POMMERET

  1. Meilleur Ouvrier de France en prêt à porter féminin

Créatrice styliste modéliste, ses débuts dans le métier commencèrent dès l’enfance par une passion. « L’Art d’habiller pour rendre encore plus belle ».

Passionnée jusqu’au bout des doigts, Pascale obtint en 2000 le prestigieux titre du concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France ». Titre au rayonnement international consacrant la maîtrise du geste des métiers du .frLuxe et du savoir faire français.    

Depuis plus de vingt ans, réalisant et maîtrisant toutes les étapes de la vie d’un vêtement, sa triple expertise par la formation, par le métier et par une reconnaissance institutionnelle (M.O.F) lui permet de réaliser sans limite toutes les exigences de ses clientes privées. Elle répond également aux demandes des professionnels ayant besoin de solutions ou d’expertise tant en France qu’à l’étranger.  

 Tout du vêtement me passionne. Du dessin à la vente en passant par l’étude et la réalisation. La connaissance des matériaux adaptés au modèle et à la tendance, à l’usage, à la saison et à l’entretien ne sont pas à négliger dans le respect du savoir faire, de la qualité et pour la satisfaction du client.

www.creatrice-sur-mesure.fr

              

Anne PROCUREUR

    

Longtemps agricultrice en haute-marne (comme ses parents, grands-parents et arrières grands-parents), Anne Procureur se consacre depuis 2012 à la céramique et la sculpture. Parcours totalement atypique, aussi bien pour le monde agricole que pour le monde artistique, que celui de cette femme qui a su transformer les drames que le destin nous réserve parfois en dynamique de renaissance.

Anne Procureur, vit et travaille à Lafauche, village proche de Neufchâteau en Haute-Marne où elle est née en 1970.

Elle s’initie dans un premier temps, en Creuse, à l’art des rocailleurs, pour s’orienter ensuite vers le modelage de la céramique et finalement la sculpture en béton. Différentes activités qu’elle mène désormais simultanément.

Premier prix de sculpture à la biennale 2019 de Chaumont

www.anneprocureur.com

              

Eric PRODHON

             

Eric Prodhon est influencé par la construction des toiles de Kandinsky mais aussi des décors «art nouveau », tout en courbes, de Klimt. Il se sent proche aussi de l’abstraction de Pollock et surtout de l’utilisation de la couleur alors qu’il est suivi par la réalité « glauque » de Francis Bacon qui déforme les corps et provoque la réaction du spectateur. Fasciné par le bleu de Klein, Eric Prodhon cherche aussi à inventer une couleur ou des camaïeux de couleurs, à usage unique.

Enfin, les femmes ou les prêtresses des fresques de Pompéi influencent ses silhouettes féminines, délicates et empreintes de douceur alors que sa connaissance de l’archéologie depuis le néolithique ou la mythologie celte l’incite à présenter des symboles de ces civilisations antiques.

eric.prodhon.over-blog.com

                         

Jean-Pierre ROBINET

       

Parcours

Né en 1952. Professeur de lettres retraité

2012-2013 : acquisition des premiers outils de sculpture sur pierre

2016 : premières expositions publiques en Haute-Marne

2017-2018 : une vingtaine d’expositions dans la région : Haute-Marne (Chaumont, Saint Dizier, Bourbonne-les Bains, Nogent, Colombey les deux Eglises, etc…) et Vosges (Domrémy, Thaon les Vosges, Mirecourt).

Distinctions

  • Sélection Biennale des Artistes haut-marnais, Chaumont 2017.
  • Médaille d’or catégorie Sculpture au 42ème Salon de Bourbonne les Bains 2017.
  • Invité d’honneur au 12ème Grand Salon de la Palette du Fayl-Billot 2018.
  • Sélection Exposition « sculpture dans tous ses états » dans le cadre du17ème symposium international de sculpture monumentale, Mirecourt 2018.

Présentation succincte

                Amateur autodidacte, je travaille la pierre calcaire en taille directe avec des outils manuels. J’aime les formes abstraites ou stylisées, les lignes très épurées, le contraste entre les arêtes et les courbes, la possibilité de plusieurs lectures dans une même sculpture… J’essaie de donner de la souplesse à ce matériau brut (et brutal), de lui imprimer la douce géométrie des formes naturelles, et, dans le meilleur des cas de lui insuffler une présence capable de nous toucher et de nous accompagner.

Facebook: JP ROBINET sculpture sur pierre

                       

Odile RODRIGUEZ

      

J’ai toujours porté des chapeaux…et puis un jour j’ai eu envie de « passer de l’autre côté » et de voir comment ceux-ci étaient fabriqués.

J’ai alors découvert un monde que je ne soupçonnais pas…

Un monde aux noms mystérieux presque surannés… « taupé velours, bibi, cloche, turban, parure de tête, capeline, béret, fédora… »

Un monde d’outils … « marotte, forme en bois, entréomètre, type boule, plot à capeline, formillon, quille, dorset, aiguilles argentines, pointe, jonc, laiton, smartie… »

Un monde de matière… « sisal, gros grain, feutre et même fibre de feuille de bananier, soie, moire, organza, crin, voilette, satin, tulle, plume … »

Un monde de plaisir car chaque création est unique et la création est sans fin… »

o.rodriguez.chapeaux@gmail.com

             

Jean-Paul ROMAND

      

Ancien coiffeur, Jean-Paul a sculpté la chevelure de ses clients pendant toute sa carrière.

Depuis la retraite il se passionne pour la sculpture mais en apportant une originalité qui lui est personnelle.

Il crée, confectionne, à partir de matériaux inattendus, recyclés, provenant des anciennes coutelleries du bassin nogentais  où il réside.

Chaque œuvre est unique.

Jean-Paul a été primé plusieurs fois dans la région.

Lors des expositions il aime avec son épouse aller à le rencontre des autres artistes et du public.